Tir - CM (F) - Mathilde Lamolle en argent à Osijek sur pistolet 25m

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Moins d'un mois après son titre de championne d'Europe, la Française Mathilde Lamolle a pris la deuxième place de la Coupe du monde d'Osijek (Croatie), lundi. De bon augure avant les Jeux Olympiques (23 juillet-8 août). Mathilde Lamolle est décidément comme chez elle à Osijek. Sacrée championne d'Europe du pistolet 25m au début du mois, la tireuse française (24 ans) a enlevé une nouvelle médaille en Croatie, d'argent cette fois, à l'occasion d'une manche de Coupe du monde organisée à moins d'un mois des Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août). Seulement 7e des qualifications, la faute notamment à sa 13e place lors de l'épreuve de précision (son point faible), Lamolle a comme souvent donné sa pleine mesure en finale, devançant notamment la championne olympique en titre grecque Anna Korakaki (5e). Avec un score de 31/50, elle a terminé devant la Russe Vitalina Batsarashkina (3e, 28/50), médaillée d'argent au Championnat du monde en 2018, mais loin derrière l'Indienne Rahi Sarnobat (39/50), intouchable lors de cette finale.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lamolle, qui visera une médaille à Tokyo, était la seule Française à s'être hissée parmi les huit finalistes, Camille Jedrzejewski (9e) ayant notamment échoué à deux points de la qualification. Céline Goberville, qui défendra elle aussi les chances françaises au Japon, s'est classée 19e.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles