Tir - Michel Baczyk, président de la Fédération française de tir

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Ex-trésorier de la Fédération française de tir, Michel Baczyk a été élu, samedi, à la présidence de la fédération avec près de 93 %. Il succède à Philippe Crochard qui ne se représentait pas. Michel Baczyk a été élu président de la Fédération française de tir samedi, à l'issue de l'assemblée générale élective, avec près de 93 % des voix. Ancien trésorier de la FFTir, il succède à Philippe Crochard, qui ne se représentait pas. Parmi les chantiers à venir, la construction d'un stand « finales », destiné à accueillir les compétitions internationales et qui est une extension du Centre national de tir sportif de Chateauroux-Deols (Indre). Les travaux d'un montant de 7 M€ commencent la semaine prochaine pour une livraison fin 2022. Le président a aussi en ligne de mire les Jeux de Tokyo 2021 pour lesquelles la France détient 9 quotas pour le tir et 5 pour le para-tir. « On peut encore avoir des quotas avec les compétitions à venir et notamment en Inde », estime Michel Baczyk. Alors que, sur un blog hébergé par le site de Mediapart, le « Collectif des tireurs sportifs en colère » dénonce la gestion de l'ancien président et pointe un déficit de 3 M€, Michel Baczyk parle d'un excédent de 4 M€ pour cause de non-dépense due à la pandémie.