Tirage de l'Open d'Australie : embouteillage pour Nadal, vue dégagée pour Djokovic

Rafael Nadal n'a pas été épargné par le tirage au sort de l'Open d'Australie, jeudi. Novak Djokovic, lui, peut croire en un dixième sacre à Melbourne. (A. Réau/L'Équipe)

Si Rafael Nadal, tenant du titre et tête de série n°1, n'a pas été gâté par son tableau d'Open d'Australie, le Serbe, pour ses retrouvailles avec un tournoi qu'il a remporté neuf fois, peut voir loin, à condition que sa cuisse gauche bandée le laisse en paix.

Pas de repos pour Nadal

Tenant du titre et tête de série n°1 à la suite du forfait de son compatriote n°1 mondial Carlos Alcaraz, Rafael Nadal n'aura pas beaucoup le temps de se reposer s'il veut conserver son bien. D'entrée, le Majorquin va devoir se colleter avec la rising star britannique Jack Draper, auteur l'an dernier d'une progression fulgurante (223 places jusqu'au 42e rang mondial). Qualifié pour les demi-finales à Adélaïde II, après avoir battu Khachanov, le gaucher de 21 ans arrive lancé, tandis que Nadal a fait chou blanc en United Cup (2 défaites en 3 sets contre Norrie et de Minaur).

lire aussi : Le tableau de l'Open d'Australie

Son 2e tour pourrait souffler le vent de la jeunesse avec le vainqueur du Masters Next Gen Brandon Nakashima (21 ans, 47e), favori face à son compatriote Mackenzie McDonald. Les gros morceaux se succéderaient ensuite avec Frances Tiafoe, son tombeur à l'US Open, en huitièmes, Daniil Medvedev qui l'avait tant fait souffrir en finale l'an dernier, en quarts, et l'éventuel vainqueur d'un choc entre un Stefanos Tsitsipas pétaradant (invaincu en United Cup) et Felix Auger-Aliassime (promis à Stan Wawrinka au 2e tour) qui l'a dominé l'an dernier au Masters après l'avoir bousculé en cinq sets à Roland-Garros. Dur, dur.

Djokovic bien accueilli

Contrairement à son vieux rival, le Serbe, pour ses retrouvailles avec « son » Open d'Australie, dont il avait été privé l'an dernier, bénéficie d'une vue dégagée jusqu'en demi-finales. Dans cette moitié de tableau où une première Murray-Berrettini ne manquera pas de sel, seul Pablo Carreño Busta, qui l'avait privé de médaille au Jeux de Tokyo après avoir bénéficié de sa disqualification à l'US Open 2020, fait figure de chat noir en huitièmes de finale.

lire aussi : Toute l'actu de l'Open d'Australie

Mais ce ne sont pas les inconstants Grigor Dimitrov (3e tour) et Andrey Rublev (quart) qui semblent de nature à entraver sa conquête d'un 10e titre sur la Rod Laver Arena, à condition toutefois que sa cuisse gauche, enserrée dans un gros bandage à l'entraînement ce mercredi, n'entrave pas sa couverture de terrain hors-pair. En demi-finales, à moins que Nick Kyrgios ne bouscule l'ordre établi, Taylor Fritz ou Casper Ruud cumulent à eux deux 10 défaites (6+4) pour aucune victoire face au 5e joueur mondial. CQFD ?

Les Français condamnés à l'exploit

Quand ce n'est pas dès le premier tour, à l'image de Quentin Halys opposé à Tsitsipas ou le jeune wild-card Luca Van Assche qui a hérité de Cameron Norrie, c'est au second que ça se corse pour les Français. Entre ceux qui s'affrontent (Gasquet-Humbert pour aller sur Kyrgios) et ceux qui ont un tour de chauffe avant d'entrer dans le dur, comme le n°1 français Arthur Rinderknech face à un qualifié avant Sebastian Korda ou son dauphin Benjamin Bonzi (qualifié, puis Carreño Busta), les perspectives sont guère réjouissantes.

lire aussi : Tableau féminin : gare au 2e tour pour Garcia

Adrian Mannarino face à John Isner, qui n'est jamais une formalité malgré son grand âge (37 ans), ou Corentin Moutet contre le Chinois Wu Yibing qui l'avait battu au denier tour de qualifs à l'US Open avant d'être repêché, ont du pain sur la planche d'entrée. À l'inverse, Jérémy Chardy, Constant Lestienne et Grégoire Barrère, tous opposés à des Sud-américains à leur portée, auront, eux, le temps de jouer.

Le premier tour des Français : Barrère - Etcheverry (ARG) ; Bonzi - qualifié ; Chardy - Galan (COL) ; Gasquet - Humbert ; Halys - Tsitsipas (GRE) ; Lestienne - Monteiro (BRE) ; Mannarino - Isner (USA) ; Moutet - Wu Yibing (CHN) ; Rinderknech - qualifié ; Van Assche - Norrie (GBR).

Les quarts de finale théoriques : Nadal (ESP) - Medvedev (RUS) ; Tsitsipas (GRE) - Auger-Aliassime (CAN) ; Djokovic (SER) - Rublev (RUS) ; Ruud (NOR) - Fritz (USA).