Todt : La domination Mercedes/Hamilton supérieure à Ferrari/Schumacher

Guillaume Navarro
·3 min de lecture

Jean Todt était le patron de l'équipe Ferrari lorsque a remporté cinq de ses sept titres mondiaux avec la Scuderia entre 2000 et 2004, et tandis que celle-ci alignait six championnats constructeurs consécutifs, de 1999 à 2004. Schumacher et Ferrari ont représenté la force de référence pendant la majorité de ces saisons et ont établi le règne le plus dominant d'un constructeur jusqu'à l'ère hybride ayant débuté en 2014.

Néanmoins, cette année, Mercedes a battu le record de Ferrari avec la collecte dans son escarcelle de deux nouvelles couronnes (pilotes et constructeurs) acquises de façon nette, portant ainsi son nombre de double couronnements mondiaux à sept, entre 2014 et 2020.

Hamilton a désormais égalé le total de sept titres mondiaux de Schumacher et a dépassé le record de victoires et de poles de l'Allemand, établissant inévitablement des comparaisons entre les deux ères.

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

Todt, dont l'admiration pour son ancien pilote est immense, estime qu'il est difficile d'établir des comparaisons entre Hamilton et Schumacher, mais juge considère que le Britannique et Mercedes peuvent désormais être perçus comme plus dominants que Ferrari pendant son règne.

"Je pense que nous parlons de personnes différentes, d'ingrédients différents", a déclaré Todt. "La seule chose que nous pouvons vraiment comparer, c'est sept contre sept. Mais sinon, d'un côté, vous aviez une équipe allemande très structurée et organisée, avec un pilote très talentueux, extrêmement talentueux ! De l'autre, vous aviez une équipe italienne avec une mentalité différente, une approche différente, qui est devenue une équipe bien structurée, bien organisée et aussi [avec] un grand pilote, Michael Schumacher."

L'avis de Todt sur la question est bien entendu particulièrement intéressant. "Je pense, et je suis sûr que je serai cité pour cela, que la suprématie, la domination de Mercedes et Lewis, est plus grande que la nôtre, à l'époque de Ferrari et Michael. Et à leur crédit, la voiture est très fiable. À part la deuxième course de Bahreïn que Lewis a manquée, en deux ans, il n'a pas manqué [l'occasion] de marquer des points dans une course. C'est absolument remarquable. Et le pilote ne fait aucune erreur. C'est juste une nouvelle combinaison."

Capable de se réjouir du succès de celui qui domine désormais la F1 et fait tomber tous les records les uns après les autres, Todt déclare être non seulement impressionné par les performances de Lewis Hamilton le pilote, mais aussi par la façon dont il s'est comporté et a montré avoir l'esprit d'équipe.

"J'ai été très impressionné, mais je n'ai pas attendu 2020 pour l'être", sourit-il. "Vous venez de mentionner qu'il célèbre le fait d'être Champion du monde pour la septième fois, donc j'ai été impressionné au moins six fois auparavant ! Je suis également impressionné par la continuité de ce que son équipe a réussi à obtenir. Nous sommes dans un monde où ce n'est pas seulement un sportif ou une sportive, c'est un homme et une machine, et ici, c'est le meilleur exemple d'esprit d'équipe exceptionnel, de travail d'équipe."

"Je dois aussi donner beaucoup de crédit à Lewis : chaque fois qu'il parle de la réussite, il parle de l'équipe qui est derrière lui pour [l'obtenir]. Je suis très touché et cela explique clairement pourquoi certains records ont été battus et d'autres égalés."