Todt surpris par la réaction négative au sujet du Halo

Todt surpris par la réaction négative au sujet du Halo

Le président de la FIA, Jean Todt, confie avoir été étonné par l’ampleur des critiques quand la fédération a annoncé que le Halo allait devenir obligatoire sur les monoplaces de Formule 1 à partir de la saison prochaine.

Fervent défenseur du dispositif de protection du cockpit, Todt a poussé pour que le Halo soit introduit en F1 dès 2018, alors qu’une majorité d’écuries et de pilotes y était opposée.

"J’ai été très surpris, admet Todt. Pour moi, le Halo est un changement mineur qui pourrait s’avérer bénéfique en termes de sécurité."

"Je suis effaré par tout ce que j’ai pu entendre concernant l’arrivée du Halo en F1 alors qu’il représente selon moi une certaine continuité dans la recherche de sécurité en monoplace."

  • Article technique : turbulent halo

  • "Pour moi, le plus important est de rendre la course automobile la plus sure possible pour les pilotes, et le Halo est la solution qui donnait les meilleurs résultats. Le sport automobile est moins dangereux qu’il ne l’était auparavant, mais il l’est encore."

    Et Todt de conclure : "Quelles que soient les solutions pour rendre les voitures plus sures et mettre les pilotes davantage en sécurité, nous les choisirons."

    Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

    Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.

    En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages