Tokyo 2020 - Après les propos sexistes, les insultes : le nouveau scandale qui secoue le Comité d'organisation

AFP
·1 min de lecture

Le directeur artistique des Jeux Olympiques de Tokyo a annoncé jeudi sa démission après des commentaires offensants de sa part sur une animatrice japonaise, un nouveau casse-tête pour les organisateurs à quasiment quatre mois de l'ouverture des JO. Un tabloïd nippon a révélé mercredi que Hiroshi Sasaki avait suggéré l'an dernier de déguiser en porc l'animatrice et comédienne populaire Naomi Watanabe pour la cérémonie d'ouverture des Jeux.

Dans une déclaration, M. Sasaki s'est dit "profondément désolé" pour cette "grave insulte" envers la jeune femme aux formes généreuses. La nouvelle présidente du comité d'organisation, Seiko Hashimoto, s'est dite jeudi "choquée" par l'affaire Sasaki. "Plaisanter sur le physique est très inapproprié", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse convoquée dans l'urgence, ajoutant qu'elle comptait rapidement remplacer le directeur artistique.

Cette affaire survient à peine plus d'un mois après la démission fracassante de Yoshiro Mori, le président du comité d'organisation de Tokyo 2020, dont des propos sexistes avaient déclenché un tollé mondial.

• Quels sont les faits ?

En mars 2020, avant le report des JO à cette année en raison de la pandémie, M. Sasaki avait suggéré à des collègues via une application de messagerie...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi