Tokyo 2020 : le président du comité d'organisation va démissionner suite à des propos sexistes, selon plusieurs médias

AFP
·1 min de lecture

Le président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, s'apprête à démissionner suite au tollé provoqué au Japon et à l'étranger par des propos sexistes tenus la semaine dernière, ont rapporté jeudi des médias japonais. Plusieurs grands médias nippons, citant des sources anonymes, ont indiqué que M. Mori, 83 ans, avait informé des responsables de sa volonté de démissionner et de l'annoncer lors d'une réunion des organisateurs des JO vendredi.

Le patron de Tokyo 2020, un ancien Premier ministre japonais connu pour ses dérapages verbaux, avait déclaré la semaine dernière que les femmes ont des difficultés à parler de manière concise, ce qui est "embêtant". Il s'était excusé maladroitement le lendemain, tout en excluant de démissionner. Son successeur devrait être Saburo Kawabuchi, ancien footballeur et président de la fédération japonaise de football âgé de 83 ans, s'accordent de nombreux médias (TBS News, Asahi en tête).

Une nouvelle contrariété pour les Jeux de Tokyo

Une avalanche de critiques avait suivi au Japon et à l'étranger. Même des sponsors des JO, habituellement discrets, étaient montés au créneau, affirmant eux aussi que les remarques...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi