Tokyo 2020 : Pour Tony Estanguet, un huis clos plutôt que rien

AFP
·1 min de lecture

"Il vaut mieux être à huis clos que pas du tout", a estimé ce mercredi Tony Estanguet, président du comité d'organisation des JO-2024 de Paris, à propos des Jeux olympiques de Tokyo prévus cet été et sous la menace de la Covid-19.

Interrogé par l'AFP sur que signifierait pour lui des JO de Tokyo (23 juillet-8 août) sans spectateurs, Tony Estanguet a répondu : "Je le regretterais terriblement, mais la réalité c'est qu'il faut s'adapter. Il vaut mieux être à huis clos que pas du tout. On voit bien que c'est très difficile pour ce comité d'organisation et les autorités de faire face à cette crise sanitaire."

Lundi, les organisateurs avaient annoncé que le nombre d'athlètes aux cérémonies d'ouverture et de clôture des JO de Tokyo devrait être réduit à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.

Des Jeux sans spectateurs ?

Les responsables des Jeux olympiques de Tokyo, prévus cet été après avoir été reportés l'an dernier à cause de la pandémie, sont "inflexibles" sur ce nouveau calendrier, a affirmé à l'AFP, le directeur général du comité d'organisation Toshiro Muto. Il n'a cependant pas exclu que les Jeux (23 juillet-8 août) puissent...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi