Toletti-Calligaris : potes à coups de salade

SO FOOT
·1 min de lecture

Si Sandie Toletti pourrait faire du stade Saint-Symphorien son jardin ce soir, il y en a un autre qu'elle affectionne tout particulièrement. Une petite parcelle de terre cultivable, chatouillé par le soleil de Valence, qu'elle partage avec Viola Calligaris, sa coéquipière suisse à Levante. Les deux footballeuses du club espagnol, qui auraient pu se croiser sur la pelouse messine lors de la double confrontation amicale entre la France et la Nati, si la Suissesse n'était pas blessée au genou gauche, ont récemment décidé de mettre ensemble les mains dans la terre.