Tomás Felipe Carlovich, la légende est partie

SO FOOT
So Foot

La rencontre a lieu dans un luxueux hôtel du centre de la troisième ville d'Argentine, en février dernier. Quelques heures avant d'affronter Rosario Central dans son bouillant Gigante de Arroyito, Diego Armando Maradona, entraîneur de Gimnasia La Plata, reçoit un invité dans sa suite. C'est un homme de 71 ans, bien plus grand que le Pibe de Oro, des cheveux cendrés, longs et sales, et portant sur les épaules un polo rose saumon un peu trop large. Le Diez, ému en l'apercevant, s'empresse de l'embrasser. En souvenir de cette rencontre, le champion du monde 1986 lui dédicace un maillot et écrit cette phrase prononcée 27 ans plus tôt à son arrivée dans cette même ville comme joueur de Newell's Old Boys : "Pour El Trinche. Tu étais meilleur que moi." El Trinche, c'est Tomás Felipe Carlovich, footballeur né à Rosario qui n'a disputé que quatre matchs professionnels dans les années 1970, n'a jamais joué avec…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi