Tom McKibbin en tête devant Matthieu Pavon à Singapour

Matthieu Pavon est deuxième du Singapore Classic après le premier tour. (O.J. Barroso/Presse Sports)

Avec Matthieu Pavon deuxième (-7), Antoine Rozner et David Ravetto dans le top-10 (-5), les Français ont répondu présent sur le premier tour du Singapore Classic. Le Nord-Irlandais Tom McKibbin prend les commandes à -8.

Matthieu Pavon s'est bien repris. Neuvième à Ras Al Khaimah la semaine dernière, après avoir pourtant pris la tête lors du dernier tour, le Français revanchard a bien démarré son Singapore Classic. Grâce à un eagle au trou n°13 et six birdies (pour un bogey), le joueur de 30 ans se retrouve 2e à -7, à un tout petit coup de la tête du tournoi.

lire aussi : Classement

« J'ai vraiment très bien joué, c'était un run solide. Je finis malheureusement par un petit bogey, mais on sait que malheureusement le 9 est probablement le trou le plus difficile du parcours. Mais dans l'ensemble, j'ai vraiment fait une super partie, je suis très content. J'ai fait une bonne semaine à Ras Al Khaimah, ça ne s'est malheureusement pas conclu comme je l'aurais aimé. Mais je travaille dur depuis ma reprise il y a six semaines. Je me sens bien. J'essaie de garder et suivre ma routine, de l'échauffement le matin jusqu'à ce que je mange. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui, j'ai fait un bon score donc on va essayer de continuer comme ça », a expliqué le Toulousain.

Derrière lui, les Tricolores occupent les avant-postes avec Antoine Rozner et David Ravetto à la 9e place (-5), un coup devant Julien Brun (17e). Gary Stal et Julien Guerrier (36es à -2), ou encore Romain Langasque (50e à -1) sont également passés sous le par.

Tom McKibbin mène la danseJamais vainqueur sur le DP World Tour, jamais en tête d'un tournoi non plus, Tom McKibbin a rendu la meilleure carte de ce premier tour avec huit birdies (64, -8). Le Nord-Irlandais compte un coup d'avance sur Matthieu Pavon, Sami Välimäki, Joakim Lagergren et Simon Forsström.

« C'est une très bonne journée, j'ai bien géré le parcours avec huit birdies et aucun bogey. C'est une belle façon de commencer. J'avais déjà bien joué la semaine dernière, mais avec quelques mauvais trous ici et là. Alors, c'est bien de continuer sur cette belle forme. La vie est plutôt agréable quand vous jouez bien. J'en profite. J'ai joué suffisamment de ces tournois pour m'y sentir bien, c'est très plaisant », s'est satisfait le 308e mondial.

Autre surprise du jour : la sixième place de Wenyi Ding. Le Chinois est le meilleur amateur du jour. Pour son deuxième tournoi sur le DP World Tour après sa 47e place sur l'ISPS Handa Australian Open 2022, le jeune de 20 ans a réalisé sept birdies et un bogey (66, -6). En revanche, la journée a été plus difficile pour Ryan Fox. Le 30e mondial (joueur le mieux classé sur ce Singapore Classic) est rentré dans le par avec cinq birdies, un bogey... et quatre coups de perdus au trou n°12. À l'inverse de ce quadruple bogey, James Morrison (36e à -2) a réussi un trou-en-un au 5.