Tom Staniforth : « Ma coupe de cheveux ? Je la trouve très sexy ! »

La coupe de cheveu de Tom Staniforth ne fait pas l'unanimité. (F. Lancelot/L'Équipe)

Le deuxième-ligne australien du Castres Olympique, Tom Staniforh, est plutôt fier de sa coupe au mulet, pourtant objet de nombreux sarcasmes.

Tom Staniforth ne passe pas inaperçu. Sur un terrain de rugby, sa carrure et son abattage XXL crèvent systématiquement l'écran. Ses plaquages impressionnent, aussi. Cette saison, personne n'a autant plaqué que lui en Top 14. « J'adore le combat, dit-il. Ici, c'est encore plus dur que le Super Rugby. Il y a des piliers droits qui pèsent 140 kg. Mais ce n'est pas grave, allons-y ! »

Et le deuxième-ligne australien y va, sans s'économiser. Avec les cheveux au vent, une autre de ses caractéristiques. Staniforth entretient une de ces coupes au mulet qui tentent de revenir en force après une longue éclipse depuis la fin des années 1980.

Pierre-Henry Broncan, lui, la trouve « dégueulasse »

Tout le monde n'aime pas, à l'instar de son manager, Pierre-Henry Broncan, qui n'a hésité à qualifier avec un certain humour l'inspiration capillaire de son joueur de « dégueulasse » lors de la conférence de presse précédent la demi-finale contre Toulouse (24-18). Mais l'Australien n'en a cure. Sa coupe de cheveux, il l'adore. Sans doute parce qu'elle contribue aussi à faire de lui l'un des joueurs les plus appréciés par les supporters du CO. « Moi, je trouve que ma coupe est très sexy, dit-il. Ma femme dit que non, mais je ne suis pas d'accord (rires). »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles