Tombeur du Partizan Belgrade, Nice prend la tête de son groupe en Ligue Europa Conférence

La joie des Aiglons. (F.Porcu/L'Equipe)

En quête de rebond après trois matches sans victoire, Nice s'est rassuré contre le Partizan Belgrade (2-1) jeudi. Il prend la tête de son groupe de Ligue Europa Conférence avant la dernière journée.

Ce n'est pas encore l'extase, mais il y a du mieux. Dans le dur depuis deux semaines (2 nuls, 1 défaite), Nice a montré de l'allant et de la personnalité contre le Partizan Belgrade (2-1) jeudi, arrachant trois points ô combien précieux dans la course aux huitièmes de finale de la Ligue Europa Conférence : à une semaine de leur dernier match sur la pelouse de Cologne le 3 novembre, les Aiglons sont désormais premiers du groupe D. Et donc virtuellement qualifiés (le deuxième devra passer par un barrage).


lire aussi

Le film de Nice-Partizan Belgrade

Vite récompensés de leurs efforts grâce à Nicolas Pépé, opportuniste sur un centre de Billal Brahimi (29e), les hommes de Lucien Favre se sont fait peur quand Ricardo Gomes a égalisé au milieu d'une défense apathique à la 74e minute. Complètement contre le cours du jeu (6 tirs pour les visiteurs, dont 2 cadrés, contre 17 pour le Gym). Mais ils n'ont pas douté longtemps : aussitôt repartis à l'attaque, ils ont repris l'avantage trois minutes plus tard sur une frappe enroulée de l'hyperactif Mario Lemina (77e, 2-1).

À l'image de Brahimi et du malheureux Gaëtan Laborde, qui a trouvé le poteau en pivot (47e), les Aiglons étaient en jambes et leur performance n'a rien d'anodin : quelconque à l'Allianz Riviera, le Partizan restait sur 18 matches sans défaite en Championnat et en Coupe d'Europe. Réveil à confirmer dimanche, à Lorient (17h05).


Favre : «On a joué au football»


lire aussi

Calendrier/résultats du groupe de Nice