Toni Freixa au sujet de l'affaire Negreira : « En sept ans au Barça, je ne l'ai jamais vu »

José Maria Enriquez Negreira, ancien vice-président des arbitres (1994-2018), que Toni Freixa (en médaillon) « ne conna[ît] pas ».

L'ancien dirigeant du FC Barcelone Toni Freixa explique son étonnement devant l'affaire Negreira.

« Comment avez-vous réagi lors de la révélation de l'affaire Negreira ?
J'ai été très surpris. Je ne savais pas que le Barça avait établi un contrat avec le vice-président du comité des arbitres durant autant d'années. Je ne connais pas Enriquez Negreira. Je crois que cet homme n'a rien à voir avec le club. En sept ans au Barça, je ne l'ai jamais vu.

lire aussi : L'affaire Neigrera, le scandale qui éclipse le Clasico

Comment expliquez-vous que le club ait pu avoir recours à ses services ?
J'attends que ceux qui ont fait appel à lui, les présidents donc, nous donnent une explication. Cela fait un mois et, pour l'instant, rien. Moi je comprends que ce monsieur (Negreira) a offert ses services d'analyse arbitrale et que certaines personnes ont cru que c'était une bonne idée pour être bien considéré ou ne pas être désavantagé. Parce qu'il y a toujours eu, à Barcelone, l'idée que l'arbitrage portait préjudice au Barça par rapport au Real Madrid.

Les réactions du monde du football espagnol sur cette affaire vous étonnent-elles ?
Non il est normal de réagir à une telle information. Le problème c'est qu'il y a des personnes, notamment à Madrid, qui ne connaissent pas l'affaire mais qui passent tout de suite à sa conclusion en disant que le Barça a acheté des arbitres. Je le conteste. »

lire aussi : Toute l'actu du foot espagnol