Tony Parker trahi par une future star de la NBA

Alors qu’il vient de rafler un nouveau titre de champion de France et son deuxième trophée de meilleur espoir de Jeep Elite avec l’ASVEL, Victor Wembanyama, annoncé numéro 1 à la prochaine Draft, aurait activé sa clause de sortie. Le jeune français va quitter l’ASVEL, le Paris Basketball est en pôle pour le récupérer.

La semaine dernière, la Draft NBA avait lieu au Barclays Center de Brooklyn. Un événement majeur qui réunit toutes les franchises, où les meilleurs jeunes ont l’occasion de mettre un premier pied en NBA. Pour les Français, la voie a été ouverte par Tony Parker, l’un des premiers à s’être imposé dans la meilleure ligue du monde. Cette année, quatre jeunes français ont été draftés : Ousmane Dieng (11ème, Thunder), Moussa Diabaté (43ème, Clippers), Ismaël Kamagaté (46ème, Nuggets) et Hugo Besson (60ème, Bucks). Et dans un an, tous les yeux seront rivés sur Victor Wembanyama.

Élu deux fois meilleur espoir de Jeep Elite

A seulement 18 ans, l’ailier fort de l’ASVEL a déjà été élu meilleur espoir de Jeep Elite à deux reprises. « Je suis très heureux de recevoir ce deuxième trophée de meilleur jeune, il y en a un troisième à aller chercher l’année prochaine. Et puis, la saison n’est pas finie, on a un objectif collectif encore plus grand à aller chercher et c’est le titre de champion de France. Au final, on n’a pas encore fait le plus dur mais les playoffs vont être excitants à jouer, surtout je n’en ai jamais vécus », expliquait-il sur beIN Sports après son sacre. Cependant,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles