Tony Yoka battu aux points par Martin Bakole

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Martin Bakole a fait très mal à Tony Yoka dans les premiers rounds. (A. Mounic/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tony Yoka s'est incliné aux points sur décision partagée des juges face au Congolais Martin Bakole samedi soir à l'Accor Arena. Il s'agit de la première défaite du Français en douze combats dans sa carrière professionnelle.

Samedi soir à l'Accor Arena, pour le premier gros test de sa carrière, Tony Yoka n'a pas fait le poids face à Martin Bakole (1,98 m, 125,6 kg, 28 ans, désormais 18 victoires et 1 défaite). Le champion olympique 2016 (2,01 m, 106,9 kg, 30 ans, 11 victoires et désormais 1 défaite) s'est incliné aux points sur décision partagée des juges pour la première fois de sa carrière professionnelle.

En voyant Tony Yoka posé les genoux à terre dès le premier round, le public parisien a vite compris que ce duel serait compliqué pour le Français. Les seize coups reçus dans la première reprise ont vite marqué le corps du boxeur tricolore. Mais malgré son visage tuméfié, il s'est accroché avec courage. Yoka a d'abord tenté de faire baisser le rythme du combat dans le 3e round, avant de porter quelques coups, vains, à son adversaire.

Tony Yoka

« Il est temps de retourner travailler, peut être de changer certaines choses »

Face au Français, le sparring-partner de Joshua, Usyk ou Fury ne subissait aucun des coups, ne reculait jamais. À la 5e reprise, Yoka se tordait la cheville et se retrouvait le poing au sol devant Bakole. Comme un symbole de son impuissance ce samedi soir.

La décision des juges est en fin de compte logique, deux des trois juges déclarant le Congolais, vainqueur, le dernier annonçant une égalité. Sur le ring, Yoka est apparu très marqué par cette défaite, reconnaissant la supériorité de son adversaire. « Martin était le plus fort, a-t-il déclaré, la gorge nouée, au micro de Canal +. Il est temps de retourner travailler, peut être de changer certaines choses. »

lire aussi

La fiche de Tony Yoka

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles