Top 10 : Haute trahison

SO FOOT

Mo Johnston


C'est un peu le gars qui aurait mieux fait de se taire. Voire de ne rien faire du tout. En 1989, alors qu'il joue au FC Nantes, le natif de Glasgow annonce avec joie son retour dans son club formateur, le Celtic. Sauf qu'à la surprise générale, il signe finalement en faveur des Rangers. Résultat : aimé nulle part, détesté partout. L'international écossais était conspué au Celtic Park, en raison de la couleur bleue de sa veste retournée, comme à Ibrox, à cause de sa confession catholique.


Coefficient Judas : 75%. À l'image d'Éric Besson qui quitte le bateau PS en 2007, sachant qu'une victoire de Ségolène Royal à la présidentielle le priverait d'un quelconque ministère pour cause de divergences internes. Pas une raison suffisante pour gagner le cœur des partisans de Nicolas Sarkozy, futur vainqueur de l'épreuve.


Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages