Top 10 : Les pistoleros

SO FOOT

Diego Maradona


Il y a plusieurs manières d'échapper aux paparazzi : courir, s'enfermer chez soi ou, comme le Pibe de Oro, leur tirer dessus. En 1994, Maradona, exaspéré par des journalistes qui campent devant sa maison de Buenos Aires, sort un pistolet à air comprimé et dégaine, caché derrière sa Mercedes. Bilan : quatre blessés. En attendant la sentence, qui tombera quatre ans plus tard, personne ne croit que l'idole nationale puisse perdre son match devant la justice. Et pourtant, le juge condamne l'Argentin à deux ans et dix mois de prison avec sursis. Les journalistes font appel, estimant la sanction trop légère, mais Maradona part malgré tout en France couvrir la Coupe du monde en tant que consultant, sans être davantage inquiété.


Adriano


En 2011, une jeune femme de vingt ans est grièvement blessée à la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages