Top 100 : les équipes mémorables de la décennie (de 40 à 31)

SO FOOT


États-Unis 2019, vainqueurs de la Coupe du monde féminine


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les Oranje n'avaient pas les armes pour enrayer la mécanique. Dans un Groupama Stadium à guichets fermés, les Américaines ne leur ont laissé aucune chance. Deux buts à rien, des montagnes d'occasions face à si peu et deux symboles pour faire grimper la marque. D'abord, l'icône Megan Rapinoe, meilleure joueuse du tournoi, co-meilleure buteuse et libre-pensante, pour ouvrir le score sur penalty, et la promesse Rose Lavelle, 24 ans et incarnant la façon dont la Team USA arrive à se renouveler, pour conclure le festival. Cet été, en France, les Américaines sont venues glaner leur quatrième couronne mondial, le deuxième consécutif, et ont fait tomber, avec 26 pions, le record de buts inscrits sur une édition. Un…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi