Top 100 : Cartons rouges de légende (3e) : En tenue de Suárez

SO FOOT
So Foot



À 3min et 18sec

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Uruguay – Ghana (1-1, 4-2 t.a.b.), Coupe du monde, 2 juillet 2010


Peu d'hommes peuvent se targuer d'avoir fait pleurer tout un continent. Luis Suárez en a fait pleurer deux. C'était le 2 juillet 2010. Ce soir-là, l'Uruguay et le Ghana s'affrontent au Soccer City de Johannesburg en quarts de finale de la Coupe du monde. À la toute fin de la deuxième mi-temps de la prolongation, les vuvuzelas bourdonnent, les Blacks Stars poussent, ils acculent la Celeste dans son camp. Flotte dans l'air le sentiment qu'un événement va survenir, que pour la première fois de l'histoire, un pays africain va se qualifier en demi-finales de Coupe du monde. Sur les terres de Nelson Mandela, cela serait un beau symbole. Mais ça, Luis Suárez s'en…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi