Top 100 : Cartons rouges de légende (de 40 à 31)

SO FOOT
So Foot


Portugal – Corée du Sud (0-1), Coupe du monde, 14 juin 2002


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Sanguin et caractériel depuis ses débuts à Boavista à la fin des années 1980, João Pinto n'en était pas moins un neuf et demi de prestige. Problème, le spécialiste de l'écarte-narine n'a jamais réussi à exporter son talent à l'extérieur des frontières portugaises. Et avec la Selecção, les promesses ont rapidement fait place aux désillusions. Que ce soit à l'Euro 2000, où les portes de la finale s'offraient à elle, mais aussi et surtout lors du Mondial 2002. Pourtant, dans un groupe composé des États-Unis, de la Pologne et de la Corée du Sud, les joueurs d'António Oliveira sont favoris. Mais dans l'obligation de battre le pays hôte lors de l'ultime journée, rien ne se passe comme prévu. À la demi-heure de jeu, alors que…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi