Top 100 : Cartons rouges de légende (4e) : La dernière folie de Juanito

SO FOOT
So Foot


Bayern Munich - Real Madrid (4-1), Coupe d'Europe des clubs champions, 8 avril 1987


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le Real Madrid est un club étrange. D'un côté, il hisse la classe au rang de valeur cardinale et idolâtre Zidane, Raúl ou Di Stéfano. De l'autre, il s'entiche de voyous, amoureux de la bagarre, prêts à tout pour défendre les couleurs blanches : "Il y a une sorte de schizophrénie du club entre le fait de prôner le senorio, cette attitude chevaleresque, mélange de fair-play, de bonne éducation, de supériorité morale sur les autres clubs que peu de joueurs peuvent incarner et celui d'adorer des joueurs impétueux qui sont tout le contraire", confirme Eduardo González Calleja, historien espagnol et spécialiste du Real. De toutes les icônes madridistes, Juanito est peut-être celui qui incarne le mieux…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi