Top 100 : Coups francs de légende (de 60 à 51)

SO FOOT
So Foot


Nice-Lyon (1-1), Ligue 1, 19 mai 2013


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Clément Grenier a peut-être claqué deux coups francs directs lors de la saison 2012-2013 de Ligue 1, mais cela reste loin des standards de son illustre prédécesseur à l'OL : Juninho Pernambucano. Pourquoi ce rappel ? Au printemps 2013, alors que Yoann Gourcuff vient d'être étiqueté au rayon "déception" par les suiveurs de l'OL et que Michel Bastos a été prêté à Schalke 04 en janvier, Grenier est porté aux nues grâce à ses qualités de sniper - ce qui peut alors faire oublier sa propension à prendre trop de risques dans des zones où il faut en prendre le moins possible. Mais revenons sur ses coups francs et profitons de son bijou face à Rennes, et surtout de celui déposé dans la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi