Top 1000 : les meilleurs joueurs du championnat de France (710-701)


Pierre Bini
Reims (1946-1951), Saint-Étienne (1951-1952)

Un surnom en dit souvent beaucoup sur les qualités d'un joueur et, surtout, sur l'image qu'il renvoie auprès du public. Ceux auxquels a droit Pierre Bini au cours de sa carrière ne sont, à première vue, pas très flatteurs : la Chèvre d'abord, le Râteau ensuite. Mais il ne faut pas qu'il y ait de méprise. Son premier sobriquet fait référence à ses longues jambes et non pas à une quelconque déficience technique sur le terrain. Quant au second, il lui est attribué en raison de sa hargne et de sa combativité, qui enchante les supporters rémois. Cet élément polyvalent, tantôt milieu offensif, tantôt ailier droit, est d'ailleurs sacré champion de France avec le club champenois en 1949.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com