Top 14 - 2012: Les montagnes russes de Biarritz

Rugbyrama poursuit ses bilans de l’année civile 2012 avec un focus sur les douze derniers mois biarrots. Une tendance se dégage, celle de l’inconstance du BOPB, qui a oscillé entre hauts et bas dans ses résultats.

Rugbyrama
Top 14 - 2012: Les montagnes russes de Biarritz
.

Afficher la photo

Harinordoquy - Biarritz - 22 décembre 2012

L’année 2012 n’a pas été de tout repos pour le Biarritz Olympique. Pourtant sixièmes à l’issue de la fin de saison précédente, les Basques ont entamé l’année civile 2012 à la dernière place du classement. Une première moitié de saison dernière catastrophique, avant de réenclencher la marche avant. Dès 2012, l’opération maintien a cependant enfin démarré afin de changer la donne. Malgré quelques difficultés en début d’année, le BOPB a rectifié le tir en effectuant une remontée spectaculaire. Tout d’abord en grimpant à la dixième place du championnat lors de la 25e journée, puis en remportant six matchs lors de ses huit dernières rencontres. La saison terminée à la neuvième place, le maintien était assuré. Non sans mal, mais grâce notamment au retour de son fils prodigue, Dimitri Yachvili. Et cerise sur le gâteau, les Biarrots s’adjugaient le titre en Challenge européen face au RC Toulon (21-18). Ce premier titre européen permettant également au club de se qualifier pour la H Cup. Ou comment totalement renverser une tendance en l’espace de quelques semaines...

Un élan brisé

Une remontée fantastique qui pouvait augurer des meilleurs auspices à l’aube de la reprise du Top 14. Et ce fut le cas avec une place de leader du championnat après quatre victoires en autant de journées. Mais malgré ce départ sur les chapeaux de roue, les vieux démons du club de Serge Blanco ont une nouvelle fois refait surface. A partir de la cinquième journée de championnat, les Basques ont essuyé six échecs de suite, et ont ainsi quitté le haut du tableau...Là encore, le BOPB est passé du tout au rien en un laps de temps très court. Actuellement septième du Top 14 et encore en course pour les phases finales malgré tout, les Biarrots ont leur bonne résolution pour la nouvelle année toute trouvée: de la constance, et vite!

Afficher les commentaires (0)
  • Ride London Classic : Un beau dimanche pour Drucker

    Ride London Classic : Un beau dimanche pour Drucker

    Le Luxembourgeois Jean-Pierre Drucker a remporté la Ride London Classic, ce dimanche dans les rues de la capitale anglaise. Le coureur de l'équipe BMC a remporté le sprint des échappés, devant le Néerlandais Mike Teunissen (LottoNL-Jumbo) et le Britannique Ben Swift (Sky). Voila de quoi (un peu) … Suite »

    Sports365 - il y a 25 minutes
  • Milan AC : Romagnoli pour 25 M€ ?

    Milan AC : Romagnoli pour 25 M€ ?

    Selon La Gazzetta dello Sport, le Milan AC n'aurait pas abandonné la piste menant à Alessio Romagnoli, le défenseur central de la Roma. Au contraire. … Suite »

    Sports365 - il y a 27 minutes
  • Polynormande : Le Belge Naesen le plus rapide

    Polynormande : Le Belge Naesen le plus rapide

    Le Belge Oliver Naesen (Topsport Vlaanderen-Baloise) a remporté la Polynormande, 12eme manche de la Coupe de France, ce dimanche. Il a devancé au sprint le Français Fabrice Jeandesboz (Europcar) et le Canadien Antoine Duchesne (Europcar). Pierrick Fedrigo (Bretagne Séché Environnement), cinquième, … Suite »

    Sports365 - il y a 54 minutes
  • Liverpool : Benteke marque ses débuts

    Liverpool : Benteke marque ses débuts

    Pour sa première apparition avec Liverpool, qui a récemment déboursé 46,5 millions d'euros pour le recruter, l'attaquant international belge Christian Benteke (ex-Aston Villa) s'est illustré en amical contre Swindon Town (2-1). … Suite »

    Sports365 - il y a 57 minutes
  • Foot - WTF Quand Mourinho et Wenger s'évitent

    Foot - WTF Quand Mourinho et Wenger s'évitent

    José Mourinho et Arsène Wenger se sont ignorés ce dimanche, après la victoire (1-0) d’Arsenal contre Chelsea lors du Community Shield. Alors que le Portugais saluait tous les Gunners, le Français est passé dans son dos. Mourinho s’est retourné à ce moment-là, mais Wenger ne s’est pas arrêté pour … Suite »

    L’équipe - il y a 12 minutes