Top 14 : Après le départ d’Urios, Jalibert lâche ses vérités

Matthieu Jalibert, ouvreur de l’Union Bordeaux-Bègles et du XV de France, s’est exprimé au sujet de la mise à l’écart de Christophe Urios. Après une prolongation jusqu’en 2025, le manager a été écarté par le président Laurent Marti et a notamment empoché 1,2M€ d’indemnités.

Ça devait être un projet d’avenir, mais finalement les choses ont tourné court. Discuté depuis la fin de saison dernière, Christophe Urios a été écarté par l’UBB, seulement quelques mois après sa prolongation jusqu’en 2025. C’est désormais Frédéric Charrier qui dirige l’équipe, avec Julien Laïrle qui s’occupe des avants.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« On l'a appris à Marcoussis »

Matthieu Jalibert, qui a connu quelques désaccords avec Urios par le passé, est revenu sur ce départ assez inattendu. « On l'a appris à Marcoussis, en étant un peu éloigné » a expliqué le numéro 10 de l’UBB, d’après Le Figaro. « C'est le président qui a pris la décision en pensant que c'était la meilleure solution pour le club et l'équipe pour pouvoir repartir sur une nouvelle dynamique au vu des résultats de ce début d'année. Parfois ça marche, parfois non ».

« Finalement, ça ne change pas trop »

« Ce qui était compliqué, c'était de savoir comment on allait s'organiser avec le staff. Finalement, ça ne change pas trop grand-chose puisque ce sont les coaches qui faisaient les entraînements rugby principalement » a poursuivi…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com