Top 14 : Arthur Iturria suspendu trois semaines, Tom Ecochard aussi

Arthur Iturria suspendu trois semaines. (A. Martin/L'Équipe)

Expulsé lors de la défaite contre Castres fin octobre (26-22), le capitaine clermontois Arthur Iturria a écopé d'une suspension de trois semaines par la commission de discipline de la LNR. Même sanction pour le Catalan Tom Ecochard pour un plaquage haut contre Lyon.

La commission de discipline de la LNR a annoncé mercredi que le troisième ligne Arthur Iturria avait écopé d'une suspension de trois semaines pour son carton rouge reçu lors du match contre Castres (défaite 26-22). Le Clermontois a été reconnu responsable de « jeu dangereux », écrit la Ligue dans son communiqué. Il sera requalifié le 4 décembre prochain.

Arthur Iturria avait été expulsé à la 69e minute de la rencontre, après avoir percuté la tête de Baptiste Delaporte avec son épaule. L'action avait fait beaucoup parler, mais le Clermontois avait lui-même voulu mettre fin au débat : « Il y a contact de mon épaule avec la tête du Castrais mais il n'y a aucune intention de le toucher, encore moins de lui faire mal. Malheureusement, c'est le rugby. C'est regrettable mais c'est un fait de jeu qui arrive souvent. Je converge vers lui, je ne peux pas l'éviter, je ne m'arrête pas au bon moment. Si l'arbitre juge que ça vaut carton rouge, je respecte. Je déteste les joueurs qui essayent de marchander avec les arbitres. Je préfère prendre mon carton et sortir. »

lire aussi : Le calendrier du Top 14

Tom Ecochard, un carton jaune trop clémentLors de la même journée, Tom Ecochard avait lui été sanctionné d'un carton jaune, contre le LOU (victoire 28-21). La LNR a annoncé mercredi que le demi de mêlée catalan était suspendu pour trois semaines. Là aussi la sanction avait fait débat, mais pour une raison inverse.

À la 17e minute, Ecochard avait pris un carton jaune pour un plaquage haut sur Davit Niniashvili, une sanction que beaucoup avaient trouvé trop peu sévère. Mercredi, la commission de discipline de la LNR a jugé que « la situation méritait le prononcé d'un carton rouge ». Il sera requalifié le 10 décembre.

lire aussi : L'actualité du rugby