Top 14 : "La Coupe du monde en ligne de mire" assure Antoine Dupont

Entretien RMC Sport - Antoine Dupont est LA révélation de cette saison de Top 14. A seulement 20 ans, il a crevé l’écran. Tout est allé très vite pour ce jeune demi de mêlée qui, après avoir connu ses premières sélections en Bleu, va quitter le Castres Olympique pour rejoindre le Stade Toulousain à l’intersaison. Ça tombe bien, Toulouse est son adversaire ce samedi avec le CO (14h45). Castres, avec qui il compte bien jouer un rôle s’il dispute les phases finales. Sans oublier le XV de France. Quand on y a goûté…

Comment vivez-vous tout ce qui vous arrive cette saison?

(sourire) Je le vis plutôt bien parce que c’est tout ce que j’ai toujours voulu. Je profite à fond de toutes les choses qui me sont arrivées cette année, qui sont des choses formidables. Donc voilà… je profite.

Est-ce qu’on s’habitue à cette soudaine médiatisation?

On s’habitue c’est sûr. On est peut-être plus regardé, plus analysé mais après ça ne me choque pas, ça ne me dérange pas plus que ça. Je lis, oui, je lis les articles quand je les vois mais après ça ne me perturbe pas donc pour le moment ça va.

De par vos origines (NDLR : Dupont vient du village de Castelnau-Magnoac, dans les Hautes Pyrénées. C’est là qu’il a débuté le rugby à l’âge de 4 ans), vous paraissez loin du star-system…

Je pense que c’est aussi notre nature, on a toujours été comme ça dans ma famille. C’est peut-être aussi dû au milieu d’où on vient, où on est plus tourné vers les valeurs humaines. Les stars de la télévision, ce n’est pas trop notre standing (rires)…

Est-ce que vous avez progressé cette saison?

Oui bien sûr, je suis plus à l’aise que lors de mes premiers matchs. Plus on joue, plus on acquiert de l’expérience. C’est plus facile de jouer après. En plus, cette année j’ai quand même plus de temps de jeu et j’ai eu l’occasion d’attaquer pas mal de matchs. Donc forcément on se sent plus...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages