Top 14: face à Toulon, le Stade Français a "montré qu’il était en vie"

Le Stade Français a joué, et gagné, son premier match depuis l’affaire de la fusion finalement avortée avec le Racing 92, ce dimanche face à Toulon (17-11). Une rencontre à forte charge émotionnelle pour les joueurs parisiens.

Près de 15 000 personnes dans les tribunes de Jean-Bouin, un maillot « revival » du titre de 1998 à l’échauffement,… Avant même le coup d’envoi, le match entre le Stade Français et Toulon, en clôture de la 22e journée de Top 14, avait déjà marqué sa différence. Il ne pouvait en être autrement, pour le premier match du club parisien depuis l’annonce de la fusion avec le Racing 92. Un projet qui avait déclenché la colère des joueurs, des supporters et des collectivités, et qui est finalement tombé à l’eau.

A lire aussi >> Stade Français: Papé confirme aux supporters les offres de reprise 

Après les affaires, le sport a donc repris le dessus, ce dimanche. Poussé par son public, qui a en revanche sifflé le président Thomas Savare, le Stade Français s’est imposé 17 à 11. Un succès capital pour le maintien (le club est 12e), seule option pour qu’un repreneur arrive en fin de saison.

« C’est le premier jour du reste du Stade Français, lâche le capitaine Laurent Sempéré. On verra comment ça va continuer mais on voulait montrer qu’on était vivants. Le piège aurait d’être des morts-vivants. C’était important de montrer qu’on était en vie, qu’il y avait 23 mecs dans ce maillot. Celui de 1998 ou d’aujourd’hui. Il y a une continuité, des mecs qui se battent, qui sont vivants. On avait des craintes parce qu’on a perdu pas mal d’influx. Bien ou pas bien, chacun...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages