Top 14 : Kockott, Ouedraogo, Guirado… Ils vont faire leurs adieux après la finale Castres – Montpellier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la finale du Top 14 qui oppose Castres à Montpellier, plusieurs grands noms du rugby tireront leurs révérences à l’issue de ce sommet du championnat de France. Des adieux pour Rory Kockott, Fulgence Ouedraogo et l’emblématique capitaine des Bleus, Guilhem Guirado.

Rory Kockott

Le demi de mêlée d'origine sud-africaine Rory Kockott va prendre sa retraite juste après la finale après être devenu l’un des héros du CO. À Castres, où il est arrivé il y a onze ans, Kockott est plus qu'un joueur. C'est un monument du club, l'un des principaux artisans des deux derniers titres de champion de France remportés en 2013 et 2018. À 35 ans, il tirera sa révérence après avoir aidé Castres à remporter deux des titres les plus improbables du Top 14. En 2013, il avait marqué 13 des 19 points de l'équipe lors de la victoire époustouflante contre Toulon, dont un essai mémorable juste avant la mi-temps. Rory Kockott était également un grand artisan du triomphe de 2018. Il cumule 11 sélections avec le XV de France. Terminer sur un titre de champion de France, le troisième pour lui, serait une sortie par la grande porte même s’il a perdu sa place de titulaire aux dépens d’Arata et Fernandez. Il espère pousser les siens jusqu’au Bouclier de Brennus depuis le banc pour raccrocher définitivement les crampons en héros.

Fulgence Ouedraogo

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles