Top 14: Labit présente ses excuses à Altrad, après son gros dérapage

Après la claque reçue par le Racing 92 face à Montpellier samedi dernier, l’entraîneur Laurent Labit s’était emporté et n’avait pas hésité à accuser Mohed Altrad, le président du MHR, d’avoir acheté la fédération de rugby. Ce lundi, il a présenté ses excuses sur le site du club.

Il avait allumé la première mèche, il décide finalement de jouer les pompiers. Deux jours après la polémique qu’il a provoquée en marge de la lourde défaite de son équipe contre Montpellier (54-3), Laurent Labit, l’entraineur du Racing 92, reconnait avoir eu une "réaction excessive", dans une lettre d’excuses diffusée ce midi sur le site du club.

"Je regrette sincèrement d’avoir laissé ma passion m’entraîner"

Après le match, le coach des Racingmen n’avait en effet pas mâché ses mots devant les journalistes, en visant directement le président du club héraultais, Mohed Altrad: "On est au milieu de la guerre entre la Fédé et la Ligue. D'un côté, il y a des revendications sur notre président (Jacky Lorenzetti) et la Ligue. D'un autre côté, on sait tout ce que le président de Montpellier a entrepris. Il a acheté la Fédération, le maillot en particulier, et une partie de la presse. Il a acheté 30.000 Midi-Olympique le jour où son nom était pour la première fois sur le maillot (le Groupe Altrad est le nouveau sponsor maillot du XV de France, ndlr)."

Depuis Laurent Labit a sûrement eu le temps de réfléchir à ses propos et a donc décidé de rédiger une lettre d’excuses intitulée "Un entraîneur ne devrait pas dire ça" (une référence au livre choc "Un président ne devait pas dire ça"). Dans cette lettre, l’entraîneur explique avoir fait ces déclarations sous le coup...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages