Top 14: Montpellier, ça coince toujours

AFP
·1 min de lecture

Sombre soirée pour Xavier Garbajosa. En larmes avant le match quand le visage de "Domi", son ancien compagnon de la ligne de trois-quarts du XV de France, est apparu au son d'"I will survive", l'hymne de la belle époque du Stade Français, l'entraîneur de Montpellier n'avait pas plus de raisons de sourire à l'issue de la rencontre. L'UBB s'est imposée sur le fil (23-22) dans l'Hérault grâce au Néo-Zélandais Ben Lam, auteur d'un essai décisif (77e) après un cadrage-débordement sur Arthur Vincent.

Montpellier se présentait pourtant sérieusement renforcé avec ses Bleus - Vincent Rattez, Arthur Vincent, Paul Willemse, Mohamed Haouas - de retour, ainsi que les Sud-Africains Jacques du Plessis et Johan Goosen. En l'absence d'Handré Pollard, toujours blessé, le staff a certes pris un risque en offrant une première titularisation au très jeune (18 ans) ouvreur Louis Foursans-Bourdette. Mais le reste de l'effectif a une expérience considérable.

"Le président et le directeur sportif prendront les décisions qui leur incombent et qui semblent les meilleures pour le club et l'équipe", a réagi Garbajosa. Pénalisé par les blessures, les doublons mais aussi les reports (3), le club de Mohed Altrad ne décolle pas...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi