Top 14: Montpellier humilie le Racing dans le match en retard de la discorde

Le match Montpellier-Racing 92, reporté après l'affaire de la fusion avortée, s'est joué  ce samedi. Et les Héraultais ont été sans pitié avec leurs adversaires franciliens. Le MHR a écrasé le Racing (54-3) et s'empare provisoirement de la deuxième place du Top 14.

C'était l'une des rencontres reportées en mars lorsque le projet de fusion entre le Stade Français et le Racing 92 a été dévoilé, puis avorté, dans un contexte houleux. Ce Montpellier-Racing devait se tenir le 18 mars. Après des semaines de pourparlers tendus, les deux équipes ont disputé ce match en retard de la 21e journée ce samedi 22 avril.

Le Racing pris à la gorge d'entrée

Et très vite, le MHR a démontré sa supériorité et affiché les qualités qui font des Héraultais des candidats plus que sérieux au bouclier de Brennus. Partis pied au plancher, les Montpelliérains ont pris les devants avec deux essais rapides de Nadolo (4e) et Galletier (8e), tous deux transformés.

Dan Carter a réagi sur une pénalité, mais rien ne pouvait empêcher les joueurs de Jack White d'affirmer leur suprématie. Bismarck Du Plessis (17e), tout en puissance, a porté une dernière fois l'estocade pour permettre aux siens de rentrer aux vestiaires avec un avantage net (21-3).

En démonstration, Montpellier vise clairement le titre


La seconde période a été encore plus douloureuse pour le Racing 92, qui a concédé un essai de pénalité après un en-avant volontaire de Sean Robinson (46e). Les Racingmen ont cru relancer un minimum le match sur une belle action lancée par Dan Carter, relayée par Teddy Thomas et conclue par Juan Imhoff derrière la ligne d'essai, mais la vidéo a montré que le...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages