Top 14 : le Racing 92 renverse Montpellier et se relance

AFP
·1 min de lecture

Juste à temps pour le Racing 92 ! Menée jusqu'à deux minutes de la fin, l'équipe de Laurent Travers a pris l'avantage pour la seule occasion de la rencontre grâce à une pénalité du jeune ouvreur Antoine Gibert, sanctionnant la fragilité du pilier américain Titi Lamositele, pour s'imposer face à Montpellier (24-22).

Le club francilien reprend provisoirement la 3e place du championnat dans la sillage de Toulouse et La Rochelle, dont le match programmé dimanche a été reporté.

Scénario cruel au GGL Stadium

Encore une fois trop indiscipliné, Montpellier a pourtant mené jusqu'à la 78e minute où il a été sanctionné coup sur coup sur sa propre introduction en mêlée. Pourtant avec beaucoup de courage, le club héraultais a limité les dégâts lors de la première période grâce à l'efficacité de ses buteurs Henry Immelman et surtout Benoît Paillaugue, replacé à l'ouverture. Ce dernier a permis de préserver une petite longueur d'avance à la pause (12-11).

Solidaires, les Montpelliérains ont longtemps résisté à leur adversaire qui a imposé un énorme défi physique avant de trouver la faille à cinq minutes de la mi-temps (35) grâce à l'ailier Louis Dupichot. L'équipe de Philippe Saint-André s'est ensuite donné de l'air en marquant son...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi