Top 14: le Racing résiste au retour de Clermont et reste toujours en vie

Pour son premier match de l’« après-fusion », le Racing 92 a dompté Clermont (27-24) ce samedi en match de 22e journée de Top 14. Les Franciliens peuvent toujours rêver de phases finales.

C’était un match « à ne pas perdre ». Après l’échec de la fusion avec le Stade Français, le champion de France en titre était condamné à la victoire face à Clermont ce samedi sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy de Lille pour espérer conserver un rôle à jouer en fin de saison. Les hommes du tandem Labit-Travers l’ont fait, au terme d’une rencontre à deux faces. Il y eut la maîtrise d’une première période totalement dominée (20-0 à la pause). Puis la peur d’une fin de match totalement à l’avantage de Jaunards qui échouent finalement à trois points (27-24), écart synonyme de bonus défensif.

A lire aussi >> les reports de MHR-Racing 92 et CO-Stade Français annulés par la FFR... et maintenus par la LNR !

La maîtrise puis la peur

On a d’abord cru à une balade de santé. Un Racing, paré de tous ses gros bras (Carter, Machenaud, Dulin, Masoe…), n’avait mis qu’une minute pour venir aplatir derrière la ligne par Nakarawa. La suite du premier acte fut du même tonneau. Le pied de Carter et un nouvel essai signé Masoe (31e) portaient l’avance des Franciliens à vingt points à la pause. La tonalité du match changeait cependant au retour des vestiaires. Jedrasiak (47e) aplatissait mais le bel élan auvergnat allait être brisé par l’expulsion du centre clermontois Stanley (60e). Dans la foulée, Imhoff (61e) redonnait un bel avantage au Racing 92. On pensait les...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages