Top 14: le Stade Français calme les arbitres

RMC Sport

Pour ceux qui n’auraient pas suivi ce mini-feuilleton du Top 14, Thomas Lombard, directeur général du Stade Français, a moyennement goûté à la courte défaite de son équipe en fin de match contre Toulon (19-18) dimanche et a pointé du doigt le jeune l’arbitre qui officiait, Luc Ramos. "Les joueurs étaient remontés dans les vestiaires, c’était profondément injuste, avait pesté Lombard, dans les colonnes du Parisien. Faire arbitrer un match de ce niveau-là par un jeune arbitre, ça n’aide personne. C’était la première fois qu’il dirigeait un match à Mayol (Toulon), il n’a pas géré."

"L'arbitrage français [...] doit rester demain la référence"

Après la contre-attaque de Franck Maciello, le DNA (Directeur National de l’Arbitrage) mercredi qui avait notamment affirmé que "la jeunesse n’est en rien une fatalité" et défendu la prestation de l'arbitre, le Stade Français a tenu à calmer le jeu entre son directeur général et patron des arbitres ce jeudi dans un communiqué. "Dans un souci d’apaisement, suite aux réactions parues dans la presse après le match entre le Rugby Club Toulonnais et le Stade Français Paris, la Direction du club parisien - après un échange franc et cordial avec Franck Maciello, Directeur National de l’Arbitrage à la FF - tient à rappeler que sa volonté de travailler sereinement ainsi que d’améliorer les échanges avec nos arbitres reste une priorité, décrit le communiqué du club...

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi