Top 14 : Une valse des managers prévue pour 2023… Le point complet, club par club !

Les évictions prématurées de Christophe Urios (UBB) et de Jérémy Davidson (Brive) pimentent le marché des entraîneurs. A l’heure où de nombreux clubs sont enclin à changer de staff, le jeu des chaises musicales peut commencer.

Premier indice d’une révolution annoncée, le démantèlement programmé du staff actuel du XV de France. Passé la Coupe du Monde 2023, Fabien Galthié est certain de ne pas rempiler avec les mêmes adjoints. Laurent Labit et Karim Ghezzal ont déjà signé avec le Stade Français. Ce qui exclut de fait Gonzalo Quesada et ses adjoints de l’équation parisienne à l’avenir. Idem pour le préparateur physique des Bleus Thibault Giroud, attendu au Racing la saison prochaine, aux côtés du futur manager Stuart Lancaster. A cela s’ajoute donc les récentes évictions de Jérémy Davidsonet de Christophe Urios, voire même de David Gérard (Montauban), et voilà trois nouveaux techniciens sur le marché pour les clubs en demande. Ils rejoignent aussi l’ancien talonneur Mathieu Blin, et le charismatique Patrice Collazo, dont le CV est sur la table de nombreux présidents. Actuellement, l’ancien manager du RCT est en pige à Béziers, en tant que consultant, au chevet d’un club mal en point et dont l’actuel entraîneur en chef, Pierre Caillet est lui-aussi proche de la sortie. Paris, Bordeaux, Brive, Racing... Nombreux sont donc les clubs qui devraient changer de staff dans les prochains mois. Certains ont déjà ficelé leur avenir. D’autres y réfléchissent et espèrent peut-être un nouveau…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com