Le top 5 des Classiques PSG-OM à Paris de l'ère QSI en Ligue 1

·5 min de lecture

Le PSG et l'OM se sont affrontés à dix reprises en Championnat au Parc des Princes depuis le rachat du club parisien, en 2011. Cinq rencontres ont un peu plus marqué les esprits.

Le premier succès pour QSI, et l'un des plus difficiles

/

PSG-OM : 2-1 (8 avril 2012, 31e journée de Ligue 1)
Sous les yeux de son nouveau président Nasser al-Khelaïfi, nommé quelques mois plus tôt, le PSG version qatarie a eu toutes les peines à se défaire de son rival (2-1). Malgré un match maîtrisé dans l'ensemble, il a dû attendre un but d'Alex sur corner (61e), deux minutes après l'égalisation d'André Ayew (59e), pour s'imposer.

Mais jusqu'au bout, en dépit de l'ouverture du score rapide de Jérémy Ménez (6e) et d'un rapport de force à leur avantage, les Parisiens ont souffert. Bruno Cheyrou a par exemple manqué la balle de 2-2 dans les dernières minutes (81e), avant l'expulsion de Mohamed Sissoko (86e).

Le scénario a néanmoins tourné en faveur des joueurs de Carlo Ancelotti, qui ont alors mis fin à une série de quatre matches sans victoire en Ligue 1, pour revenir à égalité de points avec Montpellier, le futur champion. Cette rencontre a aussi confirmé les difficultés de l'OM, qui a concédé là une dixième défaite en onze matches toutes compétitions confondues. L'équipe entraînée par Didier Deschamps terminera la saison à la dixième place.

Ibrahimovic zlatane l'OM et le record de Pauleta

/

PSG-OM : 2-1 (4 octobre 2015, 9e journée de Ligue 1)
Ce n'est pas le match le plus mémorable entre les deux clubs, mais à ce moment-là, il a eu une portée symbolique. Le doublé réalisé par Zlatan Ibrahimovic sur penalty, juste avant la mi-temps (41e et 44e) a permis au Suédois d'entrer dans les annales du club parisien. Il est alors devenu le meilleur buteur du PSG, devant Pedro Miguel Pauleta, avec 110 réalisations (un record détenu depuis par Edinson Cavani, auteur de 200 buts).

Donnés comme largement favoris, les hommes de Laurent Blanc ont connu quelques difficultés à se défaire d'un adversaire coriace, qui a ouvert le score par Michy Batshuayi (30e) et qui a manqué un penalty par Barrada (55e, repoussé par Trapp). Les Parisiens n'ont ensuite plus rien concédé ou presque à l'OM, si ce n'est une occasion en or dans le temps additionnel, par Rémy Cabella qui a buté sur Kevin Trapp.

Grâce à ce succès, le PSG s'est envolé en tête du classement. Insuffisant pour contenter son entraîneur. « C'est vrai qu'on s'est retrouvés dans une situation où on n'a pas l'habitude d'être mais vous insistez toujours pour dire qu'il n'y a pas assez de matches relevés pour le PSG en vue de la C1. Aujourd'hui, on a eu un grand adversaire », a reconnu Blanc, qui a aussi salué la performance de son attaquant « hors norme », aux « statistiques incroyables ».

Une victoire du PSG au goût amer

/

PSG-OM : 3-0 (25 février 2018, 27e journée de Ligue 1)
Lancé dans la course au titre, le PSG n'a pas été freiné par une timide opposition marseillaise, nettement surclassée (3-0). Des buts de Kylian Mbappé (10e), Rolando contre son camp (28e) et Edinson Cavani (55e) ont permis au club parisien de l'emporter sans trembler. En revanche, les hommes d'Unai Emery ont vu la fin de match marquée par la blessure de Neymar, évacué sur une civière (78e). Ce qui a terni ce succès dans la perspective de la fin de saison.

Et les Parisiens avaient de quoi être inquiets, car après avoir passé des examens, le Brésilien n'a plus rejoué jusqu'à la Coupe du monde en Russie. Victime d'une fissure du cinquième métatarse du pied droit, doublée d'une rupture d'un ligament d'une cheville, l'attaquant a notamment manqué l'élimination de son équipe en huitièmes de finale de la Ligue des champions face au Real Madrid (1-3, 1-2) ainsi que la finale de Coupe de France remportée face aux Herbiers (2-0, National).

Le plus gros carton de Paris

/

PSG-OM : 4-0 (27 octobre 2019, 11e journée de Ligue 1)
La dernière victoire en date du PSG à domicile contre l'OM en Championnat remontait à deux ans et demi. Ce jour-là, il n'y a pas eu match... À la mi-temps, les Parisiens mènent déjà 4-0, grâce à deux doublés de Mauro Icardi (10e et 26e) et Kylian Mbappé (32e et 44e). Jamais dans l'histoire des deux clubs, Paris n'avait inscrit autant de buts face à son rival en première période.

Complètement débordés, les Marseillais, alors entraînés par André Villas-Boas, ont été incapables de réagir dans une seconde période moins maîtrisée par Marco Verratti et ses partenaires. Malgré l'absence de Neymar, blessé, et la présence d'Edinson Cavani sur le banc au coup d'envoi, le PSG a aussi remporté sa plus large victoire contre l'OM au Parc des Princes depuis le rachat du club par les Qataris en 2011. À l'époque, il avait porté sa série d'invincibilité face aux Olympiens à vingt matches toutes compétitions confondues (17 victoires, 3 nuls).

L'OM met fin à sa triste série

/

PSG-OM : 0-1 (13 septembre 2020, 3e journée de Ligue 1)
Le dernier Classique au Parc des Princes a vu les Olympiens s'imposer (1-0), mettant ainsi fin à une invincibilité parisienne longue de neuf ans. Trois semaines après leur finale de Ligue des champions perdue face au Bayern Munich (0-1), les joueurs de Thomas Tuchel se sont laissés surprendre par un but de Florian Thauvin, sur un coup franc de Dimitri Payet (31e).

Malgré sa nette domination et des occasions franches de Pablo Sarabia (57e et 60e) ou de Neymar (69e et 77e), le PSG, privé de Keylor Navas, Marquinhos et Kylian Mbappé pour cause de Covid-19, n'a pas réussi à refaire son retard. Le match a été très tendu et s'est terminé dans la confusion, avec cinq expulsions (Amavi, Benedetto, Kurzawa, Neymar et Paredes). Quelques jours après une première défaite à Lens (0-1), les champions de France ont péniblement entamé leur saison par un deuxième revers en Championnat, ce qui ne leur était plus arrivé depuis 1984-1985.

lire aussi

/

La 32e journée de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles