Top 5 des plus grandes surprises de l’histoire de la Coupe du monde

Entre certaines équipes totalement inattendues sortant du chapeau pour réaliser un grand parcours, ou certains matchs au résultat totalement improbable, l’histoire de la Coupe du monde a réservé quelques grandes surprises. En voici un top 5, avec notamment quelques souvenirs douloureux au passage pour l’équipe de France et ses supporters.

France-Sénégal 2002

La France débarque en Corée du Sud avec un statut de favori de la compétition. Même si Zinedine Zidane s’est blessé lors du dernier match de préparation et doit théoriquement manquer les matchs du premier tour, le vainqueur sortant de la Coupe du monde et du championnat d’Europe semble promis à une victoire facile à l’occasion du match d’ouverture du Mondial 2002 contre le Sénégal, qui dispute la première phase finale de son histoire. Peu prédisent un match piège pour les Bleus, malgré la qualité indéniable de l’effectif sénégalais, riche d’individualités solides avec El Hadji Diouf, Fadiga, Bouba Diop, Salif Diao, etc. La France perd le match (0-1) sur un but de Bouba Diop, pour l’une des plus grandes surprises de l’histoire.

La Corée du Sud en 2002

Cette Coupe du monde 2002 fut celle de toutes les surprises. Et l’une d’entre elles fut le parcours de la Corée du sud, qui domina la Pologne (2-0) et le Portugal (1-0) en poule, avant de battre l’Italie (2-1) en huitième de finale puis l’Espagne (0-0, 5-3 aux penalties) en quart de finale. Les Coréens de Guus Hiddink se firent éliminés en demi-finale par l’Allemagne, après un match…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com