Top 5 des pires moments de l’équipe de France en Coupe du monde

Au cours de sa longue histoire en Coupe du monde, l’équipe de France a connu de nombreux faits de gloire de 1958 à 2018, en passant par 1982, 1986 et bien sûr 1998. Mais les Bleus connurent également des moments terribles, au bout du bout du néant. Le 10 Sport dresse le « Top » 5 des pires moments de l’équipe de France en Coupe du monde.

Knysna 2010

Bien sûr, Knysna figure en première place des pires moments de l’équipe de France en Coupe du monde. Nous sommes le 20 juin 2010 et les Bleus sont déjà très mal embarqués lors de cette Coupe du monde en Afrique du sud après un match nul (0-0) contre l’Uruguay en début de compétition puis une défaite contre le Mexique (0-2), ponctuée de l’incident autour d’une éventuelle insulte d’Anelka envers le sélectionneur Raymond Domenech à la mi-temps. Le Mondial est déjà un calvaire et l’équipe de France touchera le fond lorsqu’en protestation devant l’exclusion du groupe de Nicolas Anelka, les Bleus refusent de s’entraîner à deux joueurs du match de la dernière chance contre l’Afrique du sud, et ce devant les caméras du monde entier… Le néant.

France-Afrique du Sud 2010

Deux jours après les incidents de Knysna, où ils refusèrent de s’entraîner, les Bleus affrontent l’Afrique du Sud, le pays hôte mais très loin d’être un « foudre de guerre » (l’Afrique du sud sera d’ailleurs éliminée au premier tour), pour tenter d’arracher leur qualification pour les huitièmes de finale. Pour cela, l’équipe de France doit espérer que l’Uruguay batte le Mexique…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com