Top 50 : Les meilleurs surnoms du foot (20 à 11)

Juan Alberto Schiaffino - El Dios del fútbol


Un homme de superlatifs. Souvent présenté comme le plus grand joueur uruguayen de tous les temps, Schiaffino participe à traumatiser le Brésil tout entier, en terrassant la Seleção au Maracanã, en finale du mondial 1950. La faute, notamment, à un but de Don Juan. Grand architecte du drame du Maracanaço, ce numéro 10 hors norme gagne partout où il passe. À Peñarol, où il remporte quatre championnats nationaux, puis à l'AC Milan, avec qui il soulève trois Scudetti. Son coéquipier Cesare Maldini dira de lui "qu'il avait un radar à la place du cerveau". L'écrivain uruguayen Eduardo Galeano sera un poil plus lyrique : "Schiaffino, avec son jeu magistral, organisait le jeu de son équipe comme s'il observait le terrain depuis la plus haute tour du stade.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles