Top 50 : Transferts avortés (de 20 à 11)

·1 min de lecture


À l'aéroport Peretola de Florence, il est un peu plus de midi au moment où Sergej Milinković-Savić et son père, Nikola, posent pied sur le tarmac. Le milieu de terrain du KRC Genk, alors tout juste champion du monde U20 avec la Serbie au mois de juin 2015, est en route vers le siège de la Fiorentina pour y découvrir la Serie A sous les ordres de Paulo Sousa. Mais au moment fatidique de la signature du contrat, c'est le drame : SMS fond en larmes et demande plus de temps en invoquant "un motif personnel". En Italie, on parle alors de pressions extérieures ou encore d'un accord existant entre son agent, Mateja Kežman, et le directeur sportif de la Lazio Igli Tare. Ce qui est sûr en revanche, c'est que le 31 juillet 2015 (moins d'une semaine plus tard), Sergej Milinković-Savić avant séchait ses larmes et s'engageait officiellement avec la Lazio.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles