Toto Wolff défend les fils de milliardaires, "stigmatisés"

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

Si certains ont tendance à l'oublier, la Formule 1 a toujours été un sport requérant un certain budget, et la présence de certains pilotes fortunés y est par conséquent logique. Sur la grille actuelle, on pense forcément à , qui apporte une certaine manne financière à Williams via son père Michael, tandis que Dmitry Mazepin s'apprêterait à hisser son fils Nikita en Formule 1 grâce à une contribution à l'écurie Haas.

Nikita Mazepin et son père Dmitry Mazepin, président d'Uralchem Integrated Chemicals Company sur la grille

Nikita Mazepin et son père Dmitry Mazepin, président d'Uralchem Integrated Chemicals Company sur la grille<span class="copyright">Mark Sutton / Motorsport Images</span>
Nikita Mazepin et son père Dmitry Mazepin, président d'Uralchem Integrated Chemicals Company sur la grilleMark Sutton / Motorsport Images

Mark Sutton / Motorsport Images

Jusqu'à présent, Stroll ne s'est toutefois pas vraiment montré à son avantage face à ses coéquipiers ; il a marqué 78 points depuis le début de la saison 2019, à comparer aux 126 unités de l'autre pilote Racing Point, a beau avoir été deuxième en GP3 en 2018, il n'a pas eu énormément de succès le reste du temps, occupant néanmoins la sixième place de F2 pour sa seconde campagne dans la discipline. Toto Wolff les défend également.

"Nicholas a gagné des courses en F2, et nous n'avons pas encore vu ce dont il est capable, c'est sa première saison [en F1]", souligne l'Autrichien. "Mais ce n'est pas comme quelqu'un il y a dix ans – je ne me rappelle même pas ces pilotes – qui serait arrivé en F1 sans avoir remporté la moindre course dans les formules de promotion relevées. Pour l'an prochain, ne discréditons pas Nikita avant de l'avoir vu. Je crois que Nikita est régulièrement aux avant-postes en F2 cette saison. Je crois qu'il a gagné des courses [deux, ndlr]."

"Je pense que nous sommes dans la meilleure situation possible. Il y a cinq ou six ans, nous avions bien plus de pilotes qui arrivaient seulement parce qu'ils payaient. Mais peut-être que je me souviens mal. Je ne veux pas citer de noms, mais vous savez de qui je parle." Chacun en fera sa propre interprétation !

Propos recueillis par Luke Smith