Tottenham, le Conte de Noël

·1 min de lecture

L'anecdote, pas forcément connue de tous, s'est transformée en rituel à mesure du temps passé et des clubs traversés. Elle concerne un homme à part, qui n'a pas une seconde à perdre quand il débarque sur un banc, et elle est répétée par plusieurs bouches de joueurs soumis à la dure loi du nouveau maître : lorsqu'Antonio Conte arrive, le labeur démarre dès les premières heures. "Que ce soit à la Juventus ou ailleurs, il met la pression au bout d'une seule causerie, raconte par exemple Pedro Kamata, qui a connu l'entraîneur à Bari puis en Toscane. Il pose les bases et annonce la couleur avec les objectifs qu'il s'est fixés, forcément super hauts." Même son de cloche chez Gaël Genevier, qui l'a aussi rencontré à Sienne : "Lors du premier discours, qu'il considère comme très important, il impose sa patte. Il a fait ça avec nous, alors que nous étions loin de la Serie A, mais aussi à la Juventus, qui se battait pour un trophée en…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles