Tottenham, pour l'histoire et les adieux

SO FOOT

En quittant un jour Rosario, Mauricio Pochettino ne se doutait certainement pas qu'il deviendrait l'un des observateurs privilégiés de certains bouleversements de l'histoire du foot. La première fois, c'était le 9 février 1997, pour ce qui restera l'un des derniers souvenirs de l'Estadi de Sarrià de Barcelone. L'Argentin a débarqué trois ans plus tôt, franchissant l'Atlantique pour la première fois de sa vie pour rejoindre l'Espanyol, qui doit alors relever une situation économique bordélique. Décision est alors prise de déménager, la saison 1996-1997 sera celle des dernières lignes d'une histoire de soixante-quatorze ans. Un déchirement. Quitter un stade, c'est aussi laisser derrière soi des souvenirs, et Pochettino n'oubliera jamais ses dernières semaines à l'Estadi de Sarrià. L'image qui restera est la suivante : un dernier derby, face au Barça de Bobby Robson, et une victoire historique (2-0) grâce à un doublé de Florin…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages