Tottenham-Nuno Espirito Santo : l'ennui dure quatre mois

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien plus qu'un match entre deux (supposées) grosses écuries de Premier League, l'affrontement entre Tottenham et Manchester United ce samedi se présentait comme le match de la dernière chance pour Nuno Espirito Santo et Ole Gunnar Solskjær, deux entraîneurs en grand danger après un début de saison bien en deçà des attentes. Un duel qui a finalement tourné à la démonstration en faveur des Red Devils, facilement vainqueurs d'une équipe qui n'a même pas proposé la moindre opposition pendant 90 minutes. Le pauvre Nuno Espirito Santo semblait lui-même sans envie lors de la conférence de presse d'après-match. "C'est un après-midi frustrant et décevant pour nous, lâchait-il totalement abattu. Les huées sont compréhensibles. Je continue à croire que nous sommes meilleurs que ce que nous avons montré aujourd'hui. Nous devons tous…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles