Tottenham, Sissoko : "Je n'ai rien volé à personne"

Souvent raillé pour un style de jeu peu académique, Moussa Sissoko est un des grands artisans du très bon parcours européen de Tottenham. L'international français va disputer la demi-finale retour de Ligue des champions face à l'Ajax Amsterdam ce soir et devra livrer une belle partition pour aider son équipe à se qualifier pour la finale. Dans un entretien accordé à L'Equipe, le Français a expliqué les ingrédients qui ont permis aux Spurs d'atteindre le dernier carré.

"C'est la récompense d'un travail collectif accompli depuis plusieurs années. Avant même que j'arrive à Tottenham. Le groupe a évolué au fil des saisons. À chaque fois, on passe à côté d'un titre de pas grand-chose. Là, il y a quelque chose d'immense dans notre parcours en C1. Mais on ne l'a pas volé. On s'est battu pour en arriver là. Ce sont les efforts de tout un club, de tout un groupe. C'est la preuve qu'on fait du bon boulot", a indiqué Moussa Sissoko.

"Notre solidarité et notre force collective. On a beaucoup d'individualités, de joueurs qui peuvent faire la différence à tout moment. Il y a vraiment du talent dans notre équipe. Mais ce talent, il est au service du collectif et c'est grâce à ça que nous en sommes là aujourd'hui. Il n'y a pas d'états d'âme, chacun se bat pour l'autre et on va tous dans le même sens. On est une bonne équipe, animée d'un bon état d'esprit", a ajouté le Français.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"J'ai réussi à trouver ma place"

Virgil van Dijk Moussa Sissoko Liverpool Tottenham 010419
Virgil van Dijk Moussa Sissoko Liverpool Tottenham 010419

Moussa Sissoko est conscient de réaliser sa meilleure saison avec Tottenham : "Incontestablement. Je suis d'autant plus content que mes débuts à Tottenham n'ont pas été évidents. Pour plusieurs raisons. À l'été 2016, mon arrivée a été tardive puisqu'elle s'est effectuée dans les dernières heures du mercato. Il a fallu que je m'adapte à un nouveau club, un nouveau style de jeu. J'ai débarqué au sein d'un groupe qui évoluait ensemble depuis un certain temps et qui marchait bien. Il fallait que je trouve ma place. Cela a pris du temps et cela n'a pas été facile. Mais grâce à ma force de travail, au soutien de mes coéquipiers, comme de ma famille et de mon oncle, qui est également mon conseiller, j'y suis parvenu. Tout ça m'a fait tenir et m'a permis de retrouver ce niveau". 

Le milieu de terrain des Spurs a évoqué son rapport avec les critiques à son encontre : "Il y a toujours eu des critiques à mon encontre. Mais tant qu'elles ne sont pas insultantes, je n'en veux à personne. Je sais qu'on ne peut pas plaire à tout le monde. Il y a la liberté d'expression et chacun dit ce qu'il pense. Moi, je sais que tout ce que j'ai, tout ce que j'ai accompli, je l'ai quand même mérité. Je n'ai rien volé à personne. Les critiques ne doivent pas t'abattre, elles doivent te surmotiver. Pour que tu puisses montrer aux gens qu'ils ont tort".

"Dans le foot, on doit toujours prouver. Même les plus grands sont critiqués. C'est pour ça que je ne suis jamais étonné ou irrité par les critiques. Cela a été comme ça toute ma carrière. Même en équipe de France, on s'est demandé si je devais être appelé pour la Coupe du monde 2014. J'y suis allé et j'ai fait de bonnes prestations. Même chose pour l'Euro 2016. En club, j'ai vécu de belles années à Toulouse et à Newcastle, ça s'est bien passé. Après, à Tottenham, cela a d'abord été compliqué. Mais dans toutes les carrières, il y a des hauts et des bas. Et aujourd'hui, ça se passe beaucoup mieux. J'essaye donc de surfer sur cette vague et de m'épanouir au maximum", a conclu Moussa Sissoko.

À lire aussi