Les touches au pied pourraient être bientôt expérimentées

Et si les touches réalisées à la main n'étaient bientôt qu'un lointain souvenir ? (J. Corchero/AFP7/Presse Sports)

Lundi, l'International Board, l'instance qui garantit les lois du jeu, a ouvert la porte à des expérimentations destinées à ce que les touches puissent être jouées au pied, conformément à une idée émise par Arsène Wenger.

L'International board (IFAB), garant des lois du football, a publié lundi un communiqué indiquant que, outre le fait que l'instance valide le principe des cinq changements, elle mène une réflexion au sujet de la possibilité de jouer des touches au pied.

Une initiative limitée sur une certaine partie du terrain ?

Cette idée a été défendue dans l'Équipe le 3 octobre 2020 par le directeur du Développement du football mondial, Arsène Wenger, qui expliquait alors : « J'aimerais bien changer la règle de la touche : à cinq minutes de la fin, la touche pour toi doit être un avantage, mais de fait tu joues à neuf joueurs de champ contre dix, et les statistiques montrent que huit fois sur dix tu perds la balle. Dans ta moitié de terrain, tu devrais donc avoir la possibilité de jouer au pied ».

À ce sujet, l'IFAB indique dans son communiqué : « La possibilité d'effectuer les rentrées de touche au pied a aussi fait l'objet de débats. L'assemblée générale annuelle a tenu à rappeler que toute expérimentation devait faire l'objet d'une autorisation préalable et ne pouvait avoir lieu que sous la supervision de l'IFAB et de la FIFA ». Selon le Guardian, la seconde division néerlandaise serait notamment prête à introduire en match, de manière expérimentale, les touches au pied.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles