Toulon renverse le Stade Français

Mené 9-0 à vingt-cinq minutes de la sirène, Toulon a accéléré en fin de match pour dominer avec autorité un Stade Français trop maladroit (17-12), ce samedi à l'occasion de la 11e journée du Top 14.

Le match : 17-12Les Toulonnais ne gagneront pas de prix de beauté avec la prestation offerte à Jean-Bouin ce samedi soir mais ils n'en ont sans doute pas grand-chose à faire puisqu'ils ont décroché dans la capitale un précieux succès qui brise la mauvaise dynamique dans laquelle ils étaient après leurs deux défaites de rang à Bordeaux (27-26) et contre Montpellier (16-26).

lire aussi : Le film de Stade Français - Toulon

Pourtant, quand ils sont revenus au vestiaire à la pause, les Varois n'affichaient pas un grand sourire. Menés nettement par le Stade Français (9-0), ils n'avaient pas réussi à inscrire le moindre point et ne semblaient pas dangereux avec le ballon. Rentrés sur le terrain avec de meilleures intentions, ils ont d'abord marqué en force après un joli mouvement collectif, conclu par Beka Gigashvili (56e). Dans la foulée, Baptiste Serin donnait l'avantage au RCT d'une pénalité (62e), juste avant que Facundo Isa ne creuse l'écart tout en puissance (67e).

Les supporters toulonnais auraient pu attendre encore mieux, vu le retour des internationaux (Priso, Ollivon, Wainiqolo) et de Gabin Villière, enfin remis de sa blessure à la cheville. Mais ce « pas grand-chose » offert par les Rouge et Noir a suffi pour que le RCT se rapproche au classement (5e, 26 pts). Le Stade Français conserve une avance sur son adversaire du soir grâce à la pénalité du point de bonus défensif réussie par Joris Segonds sur le gong. Mais les hommes de Gonzalo Quesada ne se satisferont pas de la pauvre performance offerte, notamment en seconde période où les Parisiens se sont éteints.

lire aussi : Classement du Top 14

Le joueur : Serin en chef de chantierLe demi de mêlée du RCT n'est pas entré dans son match de la meilleure des manières en loupant une pénalité dans ses cordes (26e). Mais Baptiste Serin a été important dans le sursaut gagnant des Varois. Face à un aboyeur de haut rang comme Morgan Parra, il n'a pas souffert de la comparaison et a entraîné derrière lui ses coéquipiers par ses prises de décision. Vif en bord de ruck, il a aussi accéléré le rythme des sorties de ballon en deuxième période, comme sur le deuxième essai du RCT, inscrit par Isa (67e).

lire aussi : Calendrier et résultats du Top 14