Toulon s'impose à Pau, Clermont écrase Lyon avec le bonus offensif

L'ailier international auvergnat Alivereti Raka a transpercé trois fois la défense lyonnaise, samedi à Marcel-Michelin. (E. Garnier/L'Équipe)

Lors de la cinquième journée de Championnat, succès de Toulon à Pau (17-34). Clermont l'emporte avec bonus offensif face à Lyon (43-20). Brive s'impose à domicile devant Bayonne (25-22), qui récolte un bonus défensif. Chez lui, Perpignan fait tomber Castres (14-10).

Pau-Toulon : 17-34


Avec un paquet d'avants dominateurs, dans lequel la présence de Facundo Isa, Jean-Baptiste Gros et Charles Ollivon a pesé, Toulon a fait le break d'entrée avec trois essais. D'abord par le deuxième-ligne Alainu'uese (3-10, 11e), puis le talonneur Etrillard (3-17, 15e) et enfin le pilier droit Gigashvili (3-22, 18e). Rassuré, Toulon a ensuite pu faire voler le ballon vers l'aile de Waniqolo (10-31, 29) auteur d'un essai époustouflant dans lequel il a effacé sept défenseurs.

lire aussi


Le film de Pau-Toulon

Les Palois sont rentrés aux vestiaires avec plus d'agressivité et ont réussi à aplatir par Delhommel (69e), privant ainsi les Varois du point de bonus offensif. « On a fait ce qu'on avait dit dans la semaine donc c'est bien, a commenté le flanker et capitaine varois Charles Ollivon au micro de Canal +. Mais il nous faut rester humbles. »

Clermont-Lyon : 43-20


Après la grosse performance face à la Rochelle dimanche (22-13), Clermont a confirmé sa confiance et sa dynamique. L'ASM s'est vite installé dans le camp de Lyonnais timides. En confiance, les Auvergnats se trouvaient, libéraient vite le ballon pour être constamment dans l'avancée et marquaient un premier essai logique par Beheregaray (14e). Le LOU confirmait son indiscipline (carton jaune à Tuisova, 21e) et ses difficultés actuelles dont profitait Raka en force au milieu de quatre défenseurs (27e).

lire aussi


Le film de Clermont-Lyon

Si Couilloud redonnait un peu d'espoir en réduisant le score sur la seule attaque lyonnaise, ce fut bref car sur le renvoi cafouillé par les Lyonnais, Raka profitait du cadeau pour aplatir son deuxième essai (24-8 à la pause). Le festival clermontois s'est poursuivi avec trois nouveaux essais en démonstration -Raka encore, Penaud et Pelissié- face à des Lyonnais jouant à reculons, dépassés, assommés 43-20 et que les essais de Botha et Tuisova ne consoleront pas.

Perpignan-Castres : 14-10


Plaisir d'offrir et joie de recevoir : Perpignan et Castres avaient fait voeu de courtoisie sur la pelouse d'Aimé-Giral. En visiteurs bien éduqués, les Tarnais ont commencé par faire cadeau d'un confortable matelas de pénalités à leurs hôtes (7e, 23e, 30e), que Tedder se faisaient une joie de convertir. Puis le centre catalan, Taumoepeau, exploitait l'infériorité numérique adverse (jaune de Babillot, 35e) pour aller pointer en coin (39e).

lire aussi


Le film de Perpignan-Castres

À 14-0 à la pause, l'affaire pouvait sembler bâchée, sauf que non. Le CO a sagement grignoté son retard. D'abord grâce à une pénalité de Dumora (54e, 14-3) puis un essai de Cocagi (59e, 14-10) histoire d'intéresser la fin de partie jusqu'à la rendre irrespirable. Les trois dernières minutes consistèrent en siège castrais intense dans les 10 mètres catalan jusqu'à l'héroïque plaquage de Goutard sur Nakosi (80e+2) qui envoyait le puissant ailier fidjien en touche et libérait les siens.

Brive-Bayonne : 25-22


Après avoir dominé ce match jusqu'à l'heure de jeu grâce aux inspirations de son ouvreur Olding pour l'essai de Laranjeira (2e) d'entrée, puis le contre de son demi de mêlée Lobzhanidze (40e) et la détermination de son centre Arnold (57e) au point de mener 25-8 avec deux buts de pénalité de leur capitaine Laranjeira, les Brivistes ont été, contre toute attente, remontés, Bayonne ne perdant jamais l'espoir de s'imposer à Amédée-Domenech.

lire aussi


Le film de Brive-Bayonne

En puissance, les Basques ont su combler l'écart au score. D'abord par Amosa (42e), puis Van Jaarsveld (73e) et enfin par Cassiem (80e+2). L'Aviron bayonnais échoue d'un rien mais repart de Corrèze avec un bonus défensif mérité. Les Brivistes, eux, peuvent savourer leur premier succès à domicile, cette saison.

lire aussi


Calendrier/résultats de la 5e journée

lire aussi


Le classement